Les Royaumes de Lyrhn

http://lyrhn.byethost22.com
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Le Messager - la série Médiévale fantastique
par Le Messager Sam 18 Mai - 17:36

» Présentation
par Le Messager Jeu 7 Mar - 20:51

» court-métrage limousin med-fan need figurants
par Léna Jeu 3 Mai - 17:23

» La fin de l'associtaion
par Léna Jeu 3 Mai - 17:21

» Calimacil et estoc
par Droguenon Sam 30 Juil - 20:38

» Trollball
par Thoradin Jeu 28 Avr - 14:59

» La Genèse de Landhelven - Chap.5: Volontés Inachevées
par Asryelle Jeu 31 Mar - 22:34

» Club de leu de rôle
par Thoradin Lun 28 Mar - 11:15

» Où trouver du matériel sur Limoges?
par Tharcyl Sam 12 Mar - 20:11

Info
Merci a tous et a l'année prochaine je l'espère.
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Sondage

Partagez | 
 

 Celys'tia ( son histoire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amy



Messages : 65
Date d'inscription : 30/05/2009
Age : 23

MessageSujet: Celys'tia ( son histoire)   Dim 31 Mai - 21:52

Voici l’histoire de Celys’tia une elfe qui a présent a décidé de ce battre pour la liberté et sa haine de l’empire.

Elle vivait dans un petit village de Kel'tesid, une maison à l’écart d’une grande ville. Ses parents étaient très stricts avec elle, son père la considérait comme un garçon, ainsi elle travaillait au champ. On l’a confondait souvent avec un garçon avec ses cheveux court et sa force à l’état pur. Elle aimait ses parents même s’ils étaient durs. Sa mère ne lui adressait pratiquement jamais la parole, mais elle avait de temps à autres des gestes tendres. Cette famille était heureuse.
Un soir alors qu’elle rentrai chez elle (de la terre plein des cheveux et le visage) elle vit un elfe se dirigé vers chez elle. Elle ne connaissait pas les emblèmes qu’il y avait sur ses habits. Elle pressa le pas, que ce passai t’il ? Elle avait mauvais pressentiment depuis le matin. Enfin Celys’tia arrivât chez elle. Son père parlait avec l’homme ils devaient certainement faire affaire car elle le vit hoché la tête à plusieurs reprises. Elle s’approcha plus tranquille. Puis quand elle arriva a quelques mètres des deux hommes, elle entendit le cri de sa mère s’élevé de l’intérieur. Un cri de douleur intense, elle vit son père sortir la hache qu’il portai a la ceinture, mais il eu a peine le temps de la sortir que son interlocuteur l’avait tuer. Les cris de douleur c’était eux aussi éteint. L’assassin de son père se retourna vers Celys et dit : désolé gamin ce n’est pas personnel. Paralysé par la peur elle ne réagi pas, sont seul réflexe fut de fermé les yeux. Elle senti qu’il leva sont arme mais il ne la rabaissa pas. Un brui de fer qui s’entrechoque lui fit ouvrir les yeux. Un combat faisait rage à quelques mètres d’elle. Une voie lui dit : « vas te caché ! »
Sans se faire prier elle se dépêcha de suivre le conseil de son sauveur. Elle se glissa dans la forêt toute proche. Elle se mit dans une souche où étant petite elle jouait beaucoup. Elle entendait le bruit du combat qui faisait rage elle invoqua la bonté de la nature pour que sont sauveur s’en sorte. Le combat dura, pour elle, une éternité. Puis les bruits s’arrêtèrent. Elle retient son souffle qu’allai t’il se passé ? Des bruit de pas se rapprochèrent de sa cachette. Une voie lui dit : « sort de ta cachette je suis de ton côté »
Elle se leva, et vis le dos du kimono de celui qui l’avait aidé. Celys’tia dit d’une voie mal assuré : « je suis là ». Il se retournait un masque sur le visage. Il lui prit le bras et ce mit à courir. Elle ne compris pas pourquoi ils courraient mais elle suivi le mouvement (elle n’avait pas vraiment le choix la mains de son sauveur serrai tellement sont bras qu’elle en avait mal). Elle s’essouffla au bout d’un moment. Son sauveur du estimé qu’il s’était suffisamment éloigné car il s’arrêta. Il enleva son masque. A la lumière de la lune elle vit pour la première foi son visage. Non pas celui d’un elfe mais d’une elfe.
Dans ses yeux elle pouvait voir de la douleur et de la peine. L’inconnue me dit : « je suis désolé pour ta famille, les loyaliste on pris le contrôle de la ville il on voulut faire un exemple. Après une pause elle rajouta je m’appelle Ly’an j’appartiens à la famille Hyponoga.
Celys’tia murmura ce qui, elle l’espérai, voulait dire merci et la jeune elfe tombât d’épuisement.
La lumière réveilla Celys. Elle était seule au milieu des arbres qui l’entouraient hier soir. Son cœur était plein de chagrin mais sont père lui avais appris à ne pas versé de larme. Ly’an reviens sur cette pensé. Elle avais dans les bras le petit déjeuné.
- Tu es réveillé super. Elle posa sa récolte par terre. On va parler de ton futur.
- Mon futur ?
- Oui tu as plusieurs choix tu peu sois me suivre sois je te laisse a la prochaine auberge
Elle était effrayée de resté seul, elle n’avait pas d’autre famille et elle avait trop peur de resté seul. Que faire elle n’en savait rien elle posa alors cette question
- Que ce passera t’il si je me joint a vous ?
- Tu apprendra a te battre, tu pourra sauvé des gens de la cruauté de l’empire et si tu le souhaite te vengé. Et tu garderas ta liberté
Son cerveau marcha a cent a l’heure analysant ce qu’elle pourrait faire par la suite seul, personne ne pourrait l’aidé dans la ville et elle n’avait pas d’argent. Sa décision fut prise
- Je m’appelle Celys’tia je te suivrais pour apprendre a me battre et sauvé les gens de la cruauté de l’empire
- Je suis contente de l’apprendre c’est parti suis moi pour ta première leçon
A partir de ce moment elle rentra chez les rebelles.
Elle appris beaucoup et se battait au côté de Ly’an jusqu'à la mort de cette dernière. A ce moment là Celys pris la lame de sa professeur et ami et jura que jusqu'à sont dernier souffle elle lutterai contre l’empire. Depuis elle se bat seul avec le katana de Ly’an.

C’est un personnage plutôt renfermé (au premier abord) mais c’est en fait une bonne vivante qui adore rire.
Elle a toujours quelque chose sur ses cheveux (car ils sont roux pas facile de roder dans ces conditions là)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tharcyl



Messages : 502
Date d'inscription : 26/08/2008
Age : 25
Localisation : se remet de ces blessures dans la taverne des sept lames

MessageSujet: Re: Celys'tia ( son histoire)   Dim 31 Mai - 21:58

Alors voila je vais te faire deux trois petite remarque (ne le prend pas mal) l'histoire est bien écrit et explique le tout début de l'enfance de ton perso mais il manque tout le reste, quel aventure as-tu vécue avec Ly'an? de quel façon est-elle morte?

_________________
Tharcil: Et la on fait charger les cavaliers sur leur flanc droit et on gagne la bataille
Un de ces aides de camp: Mais vous êtes sur de votre coup?
Tharcil: Quand on veut être sur de son coup on plante des navets on devient pas stratège!!

Quelle plus belle bataille que celle qui nous fait gagner le cœur d'une femme? quelle plus belle récompense que leur amour?

A cœur vaillant rien d'impossible

"un officier impériale": avouer au moins que vous rebelle vous vous battez pour l'argent alors que nous autres impériaux nous battons pour l'honneur et la gloire.
"Tharcil": Oui, on ce bat toujours pour ce que l'on a pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy



Messages : 65
Date d'inscription : 30/05/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: Celys'tia ( son histoire)   Lun 1 Juin - 0:30

tu as raison tharcil je m'y colle illico presto
voici le début de ce que j'ai fait pour continuer:
Ma première leçon fut l’épreuve la plus dure et la plus enrichissante. Ly’an m’avais dit que c’était un combat à main nue. Tout les combat que l’on m’avait proposé de ce genre je les avais gagné. Ma force avait eu raison de mes adversaires. Mais contre Ly’an je ne pus faire marché ma force car elle ne se laissai pas attrapé. Elle allait bien plus vite que moi et elle me fit plié juste en me touchant un point vital. Elle m’aida a me relevé un sourire aux lèvres. « Je vois que tu as de la force, mais tu manque cruellement de technique, la force est une chose que tu doit apprendre à contrôler. J’avoue que sur le moment j’était vexé mais le sourire et la bonne humeur de Ly’an me firent oublier ma défaite.
Les mois suivants on était sur la route on s’entraînai tout les soir et l’on marchait pour rejoindre le clan Hyponoga. Pour les armes ma compagne préféra ne rien m’apprendre pour le moment. Ce voyage fut calme sauf une foi dans une auberge deux hommes nous avais attaqué. Ly’an m’avait dit de m’en occupé qu’elle me regardai (sa faisais deux mois que l’on s’entraînait toute les deux). Malgré cela je n’en menai pas large les homme en face était armé. Je fit le vide comme m’avait conseillé Ly’an une foi. Le premier homme m’attaqua je l’esquiva sans peine ce qui m’étonna. L’autre essaya de m’attaquer par derrière il se reçu un coup de pied dans le plexus solaire il tombât. Son complice hésita puis il attaqua. J’ignore comment je réussi mais j’esquiva et lui asséna un coup de pied bien placé qui le fit ce plié en deux. Ly’an me pris par le bras alors que l’aubergiste commençai a crié. Une foi éloignée elle me félicita et me dit que l’entraînement avait porté ses fruits.
En deux trois mois mon corps avais fondu mes muscle était devenu plus fin, ma vision du combat avait changé j’était plus agile. A présent mon « maître » me pensais digne de me présenté a sa famille. Ainsi nous rejoignons le clan Hyponoga. Je remarqua que plus on se rapprochai plus elle était nerveuse.
Devant une forêt elle s'arréta, sans plus d’explication Ly’an me dit de resté qu’elle revenais.
Elle se glissa entre deux arbres, je la suivi des yeux tant que je pu . J’attendit quelques heure puis un elfe assez âgé dit : jeune Celys’tia suit moi pour passé l’épreuve. Une épreuve c’est quoi ce bazar ? Je me leva tout de même et dit j’était Celys’tia. Le vieil elfe posa un regard amical sur moi et m’invita à le suivre. Malgrés son age il était agile j'eu du mal a le suivre. Aprés quelques minutes de marche on arriva dans une clairière ou ce dressai trois petit batiment on se dirrigea vers celui du milieu. J’eu des frissons quand je passa la porte de ce bâtiment ; là nous attendais un conseil. Je reconnu Ly’an qui se trouvait a l’extrémité du tatami prés d’un autel. Le vieil elfe s’assis prés de mon maître pour présider. Un silence de mort régna dans la pièce rompue par mon guide.
- Bienvenu a toi Celys’tia. Je m’appel Gin’an Hyponoga le père de Ly’an et aussi l’un des fondateur de ce petit dojo. Tu vas passé l’épreuve, c’est une série de question pour savoir si tu es digne de partager avec nous notre savoir sur l’art du combat, est tu d’accord avec celas ?
- Je le suis est je suis prête à répondre a vos question
- Bien voici la première : si quelqu’un est en danger a côté de toi que fait tu ?
- Je fais de mon possible pour l’aider
- Tuerais tu ses agresseur ?
- Seulement si je ne peu faire autrement
- Bien deuxième question : quel est ton but dans la vie ?
- Mes buts sont de devenir plus forte et de resté libre de mes choix
- Pourquoi plus forte ?
- Pour protégé les innocents contre l’empire
- Dernière question : combattre te fait t’il plaisir ?
- Oui s’il ne s’agit que d’un défi je n’aime pas donner la mort
- Bien jeune Celys’tia rend toi dans la petite salle a côté nous allons a présent décidé si tu est digne ou pas
Je parti donc par une petite porte qui donnait dans une salle de repos. Je m’assis et attendit.
Quelques instant plus tard Ly’an vin me cherché. Je ne pu lire sur ses trais la réponse de ce conseil. Elle se replaça et d’une voie solennel sont père me dit : Celys’tia bienvenu parmi nous.
Ainsi commença mon entraînement. Trois professeurs me furent assignés.


Dernière édition par Amy le Jeu 23 Juil - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tharcyl



Messages : 502
Date d'inscription : 26/08/2008
Age : 25
Localisation : se remet de ces blessures dans la taverne des sept lames

MessageSujet: Re: Celys'tia ( son histoire)   Mar 16 Juin - 23:26

ah si seulement tout les joueur pouvais avoir un historique aussi bien fait...

_________________
Tharcil: Et la on fait charger les cavaliers sur leur flanc droit et on gagne la bataille
Un de ces aides de camp: Mais vous êtes sur de votre coup?
Tharcil: Quand on veut être sur de son coup on plante des navets on devient pas stratège!!

Quelle plus belle bataille que celle qui nous fait gagner le cœur d'une femme? quelle plus belle récompense que leur amour?

A cœur vaillant rien d'impossible

"un officier impériale": avouer au moins que vous rebelle vous vous battez pour l'argent alors que nous autres impériaux nous battons pour l'honneur et la gloire.
"Tharcil": Oui, on ce bat toujours pour ce que l'on a pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy



Messages : 65
Date d'inscription : 30/05/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: Celys'tia ( son histoire)   Mar 16 Juin - 23:47

Embarassed je n'est rien fait de spécial
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tharcyl



Messages : 502
Date d'inscription : 26/08/2008
Age : 25
Localisation : se remet de ces blessures dans la taverne des sept lames

MessageSujet: Re: Celys'tia ( son histoire)   Mer 17 Juin - 21:11

Si tu as bosser plus que la plupart des gens sur l'histoire de ton perso. Je pense qu'a part Tharcil et Drogu'non, aucun perso n'as d'historique aussi bien fournit.

_________________
Tharcil: Et la on fait charger les cavaliers sur leur flanc droit et on gagne la bataille
Un de ces aides de camp: Mais vous êtes sur de votre coup?
Tharcil: Quand on veut être sur de son coup on plante des navets on devient pas stratège!!

Quelle plus belle bataille que celle qui nous fait gagner le cœur d'une femme? quelle plus belle récompense que leur amour?

A cœur vaillant rien d'impossible

"un officier impériale": avouer au moins que vous rebelle vous vous battez pour l'argent alors que nous autres impériaux nous battons pour l'honneur et la gloire.
"Tharcil": Oui, on ce bat toujours pour ce que l'on a pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy



Messages : 65
Date d'inscription : 30/05/2009
Age : 23

MessageSujet: la fin   Mer 17 Juin - 23:37

Mes trois professeurs avais chacun une « matière » de prédilection : le kenjutsu ou j’appris à me battre avec un katana, le kyujutsu du tir a l’arc qui disait-on permettait d’accroître sa concentration et sa précision et enfin (ce que la famille utilisai moins en combat) le Taijutsu ou combat au corps a corps. Mes débuts furent difficiles car mes professeurs n’acceptaient aucune erreur. Cependant je progressai vite. Au bout de la troisième semaine je revis Ly’an. Il était tard je venais de finir mon dernier entraînement de la journée et je me permettais un moment de tranquillité .Elle n’avais plus sont kimono noire de la dernière foi mais un simple kimono blanc d’entraînement (on m’avait fait don d’un semblable). Elle portait dans ses bras un kimono noir et une ceinture grise. Sans un bruit elle vient s’asseoir à mes côtés. On parla de mes entraînements me révélant que mes professeur était épaté de la façon d’on j’avais pus m’adapté et évoluer aussi vite et que son père l’était tout autant. Elle me dit qu’elle avait une requête à me soumettre : sa famille voulait m’adopté. Ma surprise fut grande, devant moi Ly’an n’était que sourire. Elle m’avoua qu’elle avait un peu forcé la main a sont père. Quand ma surprise fut passée, je lui avouai que je ne savais pas si je méritai de telle faveur. Son rire cristallin me répondit elle dit : « ce n’est pas une question de mérite je t’adore, mon père est impressionné par ta facilité d’apprentissage et nous souhaitons tout deux que tu retrouve un équilibre pour que tu ne mettes pas les techniques que tu as apprise au service de ta vengeance ». J’en eu le souffle coupé personne auparavant ne s’était inquiété autant pour moi. Une larme coula malgré moi sur ma joue et d’une voie serrée je dis : « j’ai abandonné le désir de vengeance lors de notre discutions de mon avenir, certes je hais l’empire pour ce qu’il a fait mais mon seul désir a présent est de sauvé un maximum de gens contre sa cruauté. Je serai très honoré de rejoindre ta famille Ly’an » le sourire de cette dernière s’élargi encor. Après ma petite tirade elle m’expliqua que mon adoption ce passerait à la fin mois et que, malheureusement, elle partait en mission et serai absente. Malgré cette nouvelle l’humeur de mon amie ne changea pas au contraire elle m’apprit des signes d’usages et m’offris le kimono et la ceinture qu’elle avait apporté, elle m’apprit comment nouée ma ceinture. On s’amusa toute les deux cette soirée là. Elle ne me parlait plus comme à un élève mais plutôt comme une grande sœur intentionné. Depuis ce jour nos liens furent très forts.
Mon adoption ce fit comme prévu. Gin’ an avais du tout de même demandé l’accord des autres fondateurs. Un seul posa problème au départ mais, après le témoignage de mes trois enseignants, il adopta la même position que ses pairs.
Ainsi, et sans que je le sache, les elfes présents (environ une trentaine d'elfes) préparèrent une fête à mon honneur. Durant cette semaine les entraînements furent plus durs que d’habitude. A la fin de la journée je n’aspirai plus qu’a allé dormir. Puis viens le jour tant attendu de la cérémonie. Je sorti le kimono que m’avais donné Ly’an. Je ne sais pas pourquoi mais je senti une partie de moi qui s’effondrait, non qui s’effaçait à mesure que je me préparais. Le lien avec ma famille avait complètement disparu le soir ou ma future sœur m’avait recueilli. Je sorti de ma chambre et me dirigea vers le grand bâtiment où l’adoption devait se tenir. Je retrouvai la grande salle où l’on avait accepté mon entré un petit mois auparavant. Le conseil était composé des trois fondateurs. On m’indiqua une place où m’assoir. Des papiers furent signés sans un mot. Enfin on se retourna vers moi et l’on me dit les phrases consacrée je répondis de même puis pour confirmé mon entrée dans leur famille on m’offrit mon katana. La fête fut grandiose tout le monde rigola et passa un bon moment. Il ne me restât aucun souvenir de mon ancienne vie, ce fut un nouveau départ. Le lendemain les cours reprirent. Rien ne changea ou presque, en effet ma chambre fut déménagé à coté de celle de Ly’an et je mangeai avec ma nouvelle famille. Quelques temps après Ly’an et moi furent sur une mission de reconnaissance. On devait voir jusqu’où l’empire s’étendait. Ce ne fut qu’une simple formalité. Après cette première mission mes professeurs furent levés de leur fonction et ce fut ma sœur qui s’occupa de moi. Nos missions furent toujours en commun. Nous étions habituer au geste de l’autre et quand nous nous bâtions contre des ennemis il avait l’impression de voir la même personne. Nous étions inséparables jusqu’a ce jour maudit.
Une mission de sauvetage. Celle-ci se passa bien. Mais quand nous rentrions, les dojos étaient devenus un champ de bataille. Les Hyponoga se battaient avec courage contre les soldats de l’empire. La rage m’aveuglai et je parti a l’assaut. A mes côtés Ly’an fit de même. Je me battis avec rage, mes ennemis tombaient à mon passage. Beaucoup de mes camarades tombèrent, à chaque fois ma rage grandissait. Puis les chiens de l’empire battirent en retraite. Je me retournai vers ce que je considérai comme ma maison. La grande invasion chaotique m’avait une fois de plus pris mon foyer. Je cherchai ma grande sœur des yeux sans résultat. Je m’approchai d’un groupe de survivant. Ils se soutenaient les uns les autres mais Ly’an ne faisait pas parti de ceux-là. Je continuai a marché dans le champ de bataille. Je vis plusieurs elfe avec qui je m’étai entraîné, la peine m’envahi peu à peu. La perte de ces valeureux combattants, amis, ou même de gens de ma nouvelle famille me fit sombrer dans un chagrin sans nom. Puis un voie s’éleva derrière moi, je l’identifiai comme étant celle de mon père : « Celys’tia je suis désolé… »
Ces mots me coupèrent, je tombai sur les genoux. Il ne fallut bien cinq minutes pour reprendre mes esprits. Mon père était toujours à mes cotés. Je me levai et lui demanda de me mener à elle. Sans un mot il se retourna et partit d’un pas régulier tout en évitant de marché sur des cadavres. Je le suivi d’un pas gauche. Puis on arriva devant sa dépouille. Elle avait toujours sont katana à la main , elle avait l’aire de dormir mais, quand je lui effleurai la main, elle était froide. Une larme perla sur ma joue, l’empire venait une foi de plus de m’enlever une personne importante. Sans vraiment réfléchir je pris sont arme et jura que jusqu'à ma mort je combattrais l’empire avec toute la haine que j’avais pour eux…


Dernière édition par Amy le Jeu 23 Juil - 16:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tharcyl



Messages : 502
Date d'inscription : 26/08/2008
Age : 25
Localisation : se remet de ces blessures dans la taverne des sept lames

MessageSujet: Re: Celys'tia ( son histoire)   Jeu 18 Juin - 20:35

Désoler de te casser ton histoire mais regarde dans le résumer de l'histoire de Lyrhn, Kel'tesid (pays de la famille hyponoga) a était un des premiers royaumes envahi par l'empire, avant même que Falconius (le père de Sindarck, l'actuel empereur)ne montent sur le trône, ce fut donc il y a prêt de 250ans, lors de la jeunesse d'Elegius (grand père de Sindarck. Donc ou ton dojo est en territoire impérial (et donc sous commandement d'un capitaine de la légion noire) ou alors ta "famille" est rebelles et donc a déménager dan un autre pays (et a ce moment pas de grand dojo, pas d'élève par centaine mais quelque chose de plus modeste) si le dojo a déménager sa sera surement en Belion ou en Eigur mais la encore c'est a toi de voir.

_________________
Tharcil: Et la on fait charger les cavaliers sur leur flanc droit et on gagne la bataille
Un de ces aides de camp: Mais vous êtes sur de votre coup?
Tharcil: Quand on veut être sur de son coup on plante des navets on devient pas stratège!!

Quelle plus belle bataille que celle qui nous fait gagner le cœur d'une femme? quelle plus belle récompense que leur amour?

A cœur vaillant rien d'impossible

"un officier impériale": avouer au moins que vous rebelle vous vous battez pour l'argent alors que nous autres impériaux nous battons pour l'honneur et la gloire.
"Tharcil": Oui, on ce bat toujours pour ce que l'on a pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy



Messages : 65
Date d'inscription : 30/05/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: Celys'tia ( son histoire)   Sam 20 Juin - 9:22

merci pour les indications tharcil

je vais la corrigé mais une question qui sont les capitaines de la légion noire Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tharcyl



Messages : 502
Date d'inscription : 26/08/2008
Age : 25
Localisation : se remet de ces blessures dans la taverne des sept lames

MessageSujet: Re: Celys'tia ( son histoire)   Dim 21 Juin - 2:34

La Légion surnommer legion noire a cause de ses armure noire comme la nuit, ces armure permette d'intimider leurs adversaire. Cette Légion a une organisation similaire a la legion romaine, 8 légionnaire forment une aelia, 10 aelia une aile et 10 aile une cenia et dix cenia une legion soit 8000 hommes par Legion, un general commande a une legion, un commandant une cenia un capitaine a une aile et un sergent a une aelia. Il y a telemnt de capitaine que je ne pourrais pas te donner de noms.

_________________
Tharcil: Et la on fait charger les cavaliers sur leur flanc droit et on gagne la bataille
Un de ces aides de camp: Mais vous êtes sur de votre coup?
Tharcil: Quand on veut être sur de son coup on plante des navets on devient pas stratège!!

Quelle plus belle bataille que celle qui nous fait gagner le cœur d'une femme? quelle plus belle récompense que leur amour?

A cœur vaillant rien d'impossible

"un officier impériale": avouer au moins que vous rebelle vous vous battez pour l'argent alors que nous autres impériaux nous battons pour l'honneur et la gloire.
"Tharcil": Oui, on ce bat toujours pour ce que l'on a pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy



Messages : 65
Date d'inscription : 30/05/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: Celys'tia ( son histoire)   Jeu 23 Juil - 16:37

Après une longue réflexion (si si ça m’arrive lol! ) j’ai décidé de l’âge de mon personnage.
Celys’tia aura donc 16 ans lors du GN d’aout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon



Messages : 5
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Simon ( valo )   Sam 12 Sep - 0:19

j'ai lut a peut prés heu environ ... 2 ou 3 pag.... ligne de ton histoire :s ( met yeux ... paie a leur âmes ne mon pas permit plus ) dsl en tout cas je vais imprimer tout sa et lire l' historique car un telle travail mérite d' être lut ! Bravo ma DOUBLE =)


( je me lance dans l'historique de mon personnage valo un guerrier sans merci !! )

j' imagine qu'elle ne serat pas aussi bien que la tienne mais bon ... ia un debut a tout =)


en tout cas félicitation ma double bsx et continue comme sa !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy



Messages : 65
Date d'inscription : 30/05/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: Celys'tia ( son histoire)   Sam 12 Sep - 0:45

merci mon double
néanmoins ce n'est pas du grand art mais bonne lecture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon



Messages : 5
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: valo   Sam 12 Sep - 16:56

Si c' est du grand art ! ^^ moi j' ai commencer mon histoire !!


attention sa rigole pas


Il était une fois ...

XD la suite dans quelque moi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy



Messages : 65
Date d'inscription : 30/05/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: Celys'tia ( son histoire)   Dim 13 Sep - 17:00

Embarassed
Merci, bon courrage pour la suite Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegfried le Berseker



Messages : 34
Date d'inscription : 08/06/2009
Localisation : De toutes les batailles !

MessageSujet: Re: Celys'tia ( son histoire)   Lun 14 Sep - 11:22

Bon courage jeune elfe...! study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon



Messages : 5
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re Re Re   Sam 19 Sep - 17:14

Alala ma cher double !! le machin qui me sert de soeur ... a fait je sais pas trop quoi sur l'ordi ... du coup je n'est plus msn ... je te laisse je vais lui en mettre une =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy



Messages : 65
Date d'inscription : 30/05/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: Celys'tia ( son histoire)   Sam 19 Sep - 17:58

Simon a écrit:
Alala ma cher double !! le machin qui me sert de soeur ... a fait je sais pas trop quoi sur l'ordi ... du coup je n'est plus msn ... je te laisse je vais lui en mettre une =)

frape pas trop fort lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy



Messages : 65
Date d'inscription : 30/05/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: Celys'tia ( son histoire)   Sam 19 Sep - 17:59

Siegfried le Berseker a écrit:
Bon courage jeune elfe...! study

heu siegfried c'est adressé a qui exactement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegfried le Berseker



Messages : 34
Date d'inscription : 08/06/2009
Localisation : De toutes les batailles !

MessageSujet: Re: Celys'tia ( son histoire)   Lun 21 Sep - 11:51

king et bien a toi Amy ... kisssss copiiine geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Celys'tia ( son histoire)   Aujourd'hui à 19:16

Revenir en haut Aller en bas
 
Celys'tia ( son histoire)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Histoire de la guerre : Les armes
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes de Lyrhn :: Présentation :: Présentation de vos perssonnages.-
Sauter vers: